Arrêtons de subir notre célibat!

light-sky-beach-sand

J’ai longtemps subi ma vie affective. J’attendais que l’homme de mes rêves frappe à ma porte avec un bouquet de fleurs (j’exagère à peine). Comme cela n’arrivait pas, j’étais frustrée et, au fond, en colère contre Dieu et les hommes. Mon célibat était la faute de Dieu qui tardait à conduire vers moi l’homme qu’il avait spécialement préparé pour moi, et aussi la faute des hommes : ceux qui m’avaient quittés, ceux qui ne s’intéressaient pas à moi, mais surtout « l’élu » qui devait bien être là, quelque part, à ne pas voir que j’étais la princesse à conquérir. Mon célibat me travaillait de plus en plus alors que les années passaient. Pourquoi étais-je célibataire ? Les réponses que je m’imaginais étaient bien loin de la pensée de Dieu : « Je ne dois pas être assez bien » ; « Dieu ne s’intéresse pas à ce domaine de ma vie » ; « J’ai encore trop de problèmes à régler » ; « Dieu doit sûrement préférer que je sois célibataire pour que j’ai plus de temps pour la mission »…

Lire la suite

Publicités

« J’attends LA personne que Dieu a préparé pour moi »



regard attente avec espoirRaaah! Il est grand temps de parler vrai et de sortir des clichés chrétiens qui nous maintiennent dans le célibat.

Il y a en particulier une idée fausse que j’entend trop souvent et qui a don de m’irriter: « j’attend  LA personne que Dieu a préparé pour moi ». Et tous les conseils qui vont avec comme « prends patience ma soeur, Dieu va t’apporter un mari ».

Beaucoup de personnes dans le milieu chrétien (dont moi pendant longtemps) pensent de cette façon et  demeurent ainsi dans une position passive, attentiste, plaintive, souffrante… (J’espère que la dégression des adjectifs ne vous échappe pas).

Mais d’où ça sort? Est-ce que c’est écrit quelque part dans la Bible???

Lire la suite